Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ÉGLISE. CULTURE. NUMÉRIQUE.

Une histoire complètement clou - Idée de prédication -

9 Septembre 2021, 08:00am

Publié par Henri Bacher

Une histoire complètement clou - Idée de prédication -

Cette idée de prédication repose sur le binôme clou/charpente. Dieu construit une charpente spirituelle dans le monde et il a besoin de nous. Nous sommes dans sa main comme des clous de charpentier. Le hic, c'est que souvent nous sommes des clous tordus, inutilisables, bons pour la poubelle.

Consultez d'abord, pour vous-même, le contenu du clip suivant:

Comment procéder?

Première phase
Lorsque les participants arrivent, chacun est invité à plonger sa main, à l'aveugle, dans un sac rempli de clous droits, neufs, de clous rouillés, de clous tordus, petits ou grands. Ne permettez surtout pas que les gens tâtent le contenu pour choisir. Ce doit vraiment être un geste au hasard.

Dans un premier temps, vous pouvez proposer que chacun partage avec son voisin ou voisine la signification pour lui ou elle de ce clou, puisque que vous aurez donné l'information suivante avant le partage: ce clou c'est vous et le Christ souhaite vous intégrer dans sa construction spirituelle. En fait, à l'entrée, c'est comme un tirage au sort. La vie ne ressemble-t-elle pas à un tirage au sort? Autre question qui pourrait alimenter les échanges: avez-vous l'impression que votre vie n'est pas celle que vous auriez choisie en naissant? Vous sentez-vous comme une personne qui a été conçue pour être jeté à la poubelle ou bien avez-vous l'impression que vous avez été choisi, dès le départ de votre vie, pour un poste et une responsabilité particulière?

Deuxième phase
Montrer qu'un clou tordu n'est pas toujours destiné à être jeté à la poubelle. Prenez un clou tordu, collez au bout une plume (voir illustration) et dessinez ou faites dessiner une figure artistique. On peut aussi, avec cette plume improvisée, écrire un texte. D'autres clous tordus peuvent servir des objectifs très honorables et d'autres peuvent servir pour tuer. Le problème c'est que Dieu, lorsqu'il construit sa charpente spirituelle, pour sauver le monde, ne peut utiliser que des clous redressés. 

Une histoire complètement clou - Idée de prédication -

Passez le clip à ce moment-là.

Quelques pistes pour la prédication

Définissez ce que vous entendez par «architecture spirituelle». Pour moi, je dirais que le Christ donne les plans de la construction qu'il veut réaliser avec nous. Le premier plan, c'est les dix commandements et le deuxième ça pourrait être le Credo, partagé par la majorité des églises chrétiennes. Le Credo s'inspire de la Bible, tandis que les dix commandements sont directement donnés par Dieu. La Bible est pour moi, le mode d'emploi pour entrer dans cette construction. Elle contient surtout les indications, les instructions, les conseils que Dieu donne pour savoir comment se comporter entre les mains du charpentier. Il y a bien des «clous», des vies qui ont été redressés, mais ça n'empêche pas que le clou puisse échapper des mains du charpentier, pas à cause de la maladresse de celui-ci, mais parce que le clou ne veut pas entrer dans les plans de Dieu. Nous ne sommes pas à la merci de Dieu. Chaque fois qu'il veut nous utiliser, il nous laisse le choix, comme Jésus laissait le choix pour les malades qu'il proposait de guérir. Le fameux «que veux-tu que je fasse pour toi» est une phrase-culte aussi dans notre cas: «veux-tu entrer dans ma construction à cet endroit-là?». Dans le vocabulaire théologique, on parle d'appel. Cet appel peut être formulé de la façon suivante: «veux-tu pardonner à cette personne qui t'a fait du mal?», «veux-tu contacter cette personne que tu détestes?», «veux-tu autoriser le mariage de ton fils ou ta fille, alors que tu as beaucoup de doutes à leur sujet?», «veux-tu t'engager plus dans la communauté et mettre moins l'accent sur ton travail en entreprise», «veux-tu partir en mission au loin, pour un endroit qui est important pour moi?», «veux-tu te former pour un ministère dans le cadre de l'église?». Il y a tellement d'endroits à pourvoir dans la construction de la maison de Dieu sur terre.

Comment être «redressé»?

Le redressement est avant tout un processus qui, en fait, ne se termine jamais. On pourrait toujours dire que nous sommes en redressement permanent. Ce qui ne veut pas dire que le salut se gagne par étapes comme le tour de France, à coup d'efforts qu'on appelle aussi dans le jargon chrétien «œuvres». La première étape qui est cruciale, c'est d'accepter que nous sommes tordus ou imbus de nous-mêmes comme le roi Clouvis 1er. C'est accepté d'être pécheur. La deuxième étape, c'est de demander pardon au Christ et lui demander de nous redresser. C'est le salut. Le brigand sur le croix, crucifié avec Jésus, ne pouvait pas entamer les étapes suivantes qu'on pourrait aussi appeler sanctification. Le but premier du redressement, c'est de pouvoir resservir dans le grand projet de Dieu pour les hommes, celui d'aimer Dieu et d'aimer son prochain. Le redressement ne signifie pas que nous serons absolument cleans, parfaits, mais nous pourrons réellement apprendre à aimer comme le Christ nous aime. 

Actions pratiques d'engagement

Disposez une poutre à la sortie de l'église avec un assortiment de clous neufs et plusieurs marteaux. Demandez que les gens qui ont répondu ou qui veulent répondre à un appel, comme aussi celui d'être redressé, plantent un clou dans la poutre en signe d'engagement. Gardez la poutre visible dans les locaux pendant un certain temps, de façon à ce que les personnes concernées puissent se rappeler de leur engagement et que peut-être des retardataires puissent se joindre à l'expérience. Vous pouvez aussi proposer que des personnes prennent un clou neuf avec eux comme souvenir de leur engagement.

Si vous ajoutez une Sainte-Cène au culte: projetez pendant la cérémonie l'image ci-dessous

Une histoire complètement clou - Idée de prédication -

Conclusion finale avec un texte tiré de l'évangile de Marc qui résume aussi différents types d'appels. 

Commenter cet article