Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ÉGLISE. CULTURE. NUMÉRIQUE.

Comment naviguer dans la vie? - Idée de prédication -

12 Juillet 2021, 08:00am

Publié par Henri Bacher

Comment naviguer dans la vie? - Idée de prédication -

Cette idée de prédication s'adresse à toute personne qui a l'habitude de naviguer, mais aussi à des personnes qui habitent près des côtes. Elles comprendront très bien la question des pavillons. Nous avons créé un clip vidéo qui reprend cette question: «sous quel pavillon navigues-tu dans ta vie?». 

Comment procéder?

Si vous utilisez cette idée dans un contexte géographique non-maritime, prenez la peine d'expliquer le signification des pavillons.

 

Proposez aux participants de dessiner leur pavillon de vie. Celui qu'ils montrent au grand public ou ce qu'ils voudraient montrer. Pour ce faire, distribuez du papier A5 cartonné pour pouvoir dessiner leur motif sur leurs genoux, mais donnez aussi l'occasion de se lever pour trouver un autre support, ça permet aussi de casser, momentanément, l'espace liturgique. Comme vos participants sont dans un contexte religieux, conseillez-leur de ne pas dessiner d'emblée une croix. Vous pouvez aussi suggérer que ce «pavillon imaginaire» reste secret, puisque vous allez proposer de faire des petits groupes pour échanger vos représentations. Vous pourriez corser l'échange en demandant que les participants dessinent le «pavillon imaginaire» de leurs amis et connaissances. Une sorte de regard croisé.

Montrer le clip «Mon bateau de vie»

C'est en fait une juxtaposition et non une explication de texte biblique. Je fais s'entrechoquer deux histoires, celle du navigateur et celle de l'intégration de Nathanaël dans le groupe des disciples (Jean 1:45-51). La pointe de la juxtaposition, c'est le changement de pavillon qui est la rencontre avec le Sauveur.

Exégèse du clip pour alimenter votre prédication

Pour la navigation, je me réfère à une pratique ancestrale de certains navigateurs du Pacifique Central. L'accent est mis sur le changement de pavillon. Le pavillon de Naël (qui fait référence à Nathanaël) se réfère aux étoiles. C'est actuellement une pratique très répandue de croire que les étoiles, au travers de l'horoscope, nous influencent. Ici en navigation, ce n'est pas d'influence dont on parle, mais de point de référence. Le Christ «l'étoile du matin» est notre référence (Apocalypse 22:16). Vous allez pouvoir montrer comment le diable détourne des réalités astronomiques à son profit. Vous allez aussi pouvoir montrer, qu'il ne suffit pas de croire que le Christ est l'étoile du matin, mais qu'il faut le rencontrer personnellement, comme Nathanaël.

Pour le nouveau pavillon, j'ai mis l'accent sur les mains. Naviguer selon les principes du Christ et de son 
«royaume nautique», concerne très peu la tête (penser Dieu) ou les tripes (sentir Dieu par l'émotion), mais la mise en pratique de la foi en faisant du bien autour de nous (aimer son prochain).

Être disciple, ce n'est pas uniquement faire du bien. Bien des pas-encore-chrétiens font du bien autour d'eux. C'est aussi transmettre la Bonne Nouvelle. Le théologien Samuel Escobar expliquait que pour aider une personne à savoir si elle est chrétienne ou pas, c'est de l'encourager à vérifier si elle a le désir de transmettre sa foi. Il y a  bien sûr le frein du trac ou les peurs d'être mal reçu, mais l'important, c'est d'afficher son pavillon. C'est vrai aussi que pour accéder dans certains «ports», il vaut mieux parfois de montrer son pavillon non lié à la foi.

Commenter cet article