Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ÉGLISE. CULTURE. NUMÉRIQUE.

Manger à la table du Roi - Idée de prédication -

14 Juin 2021, 08:00am

Publié par Henri Bacher

Manger à la table du Roi - Idée de prédication -

Pour base de notre idée, nous prenons la symbolique du repas. Beaucoup de grandes déclarations spirituelles dans la Bible se sont faites autour d'un repas. La Sainte Cène est le monument principal de cette communion entre différentes personnes et avec Dieu. D'ailleurs notre idée peut aussi être utilisée pour l'introduction à la Sainte Cène.

Résumé de l'idée

Elle est très simple et se résume en deux images principales. Celle d'une chaise haute qui domine toute la tablée.

Manger à la table du Roi - Idée de prédication -

Celle du bonhomme/serpillère qui traîne sous la table.

Manger à la table du Roi - Idée de prédication -

Explication de l'idée de prédication

Nous sommes appelés à nous assoir à la table du Roi en attendant de participer au festin dans l'éternité. C'est un peu la symbolique du corps du Christ: frères et sœurs qui partagent la même communion. On est content d'être ensemble, d'échanger, de discuter, de prier les uns pour les autres.

Le principe du repas à table, c'est qu'on doit forcément s'assoir au même niveau que tous les autres convives. Malheureusement, il y a ceux qui se sentent supérieurs et s'assoient spirituellement sur une chaise haute. Ils se font servir, sans descendre au niveau des autres. Le Christ va leur dire, descend de ton piédestal pour venir manger avec moi, avec nous. Même si le Christ a le bras long, il rechigne à servir les gens qui se sentent supérieurs aux autres. À celui ou celle qui se trouve au sol, désemparé, malade, handicapé, désespéré, le Christ lui dit, lève-toi et assieds-toi à ma table. Ce sont les deux mouvements les plus importants dans la vie spirituelle pour se mettre au niveau de la table: descendre, perdre de sa hauteur, être humble, demander pardon ou bien quitter le «sol», demander le pardon, la guérison pour profiter de la communion fraternelle. Cette symbolique du repas et de la table peut aussi s'appliquer à la famille. Le père est assis où? La mère? Elle sert! Est-ce qu'on remarque parfois que l'un des enfants est «sous la table» ou bien on continue la routine du repas, sans être attentif à l'autre? Ou même qu'on ne «mange» plus ensemble, qu'on ne communique plus. Comme d'ailleurs pour la Sainte Cène. C'est parfois devenu un acte privé.

Quelques textes

Philippiens 2:3 (BFC)

Ne faites rien par esprit de rivalité ou par désir inutile de briller, mais, avec humilité, considérez les autres comme supérieurs à vous-mêmes.

Quelques idées d'animation

1. Si vous avez la possibilité de connaître un menuisier, demandez-lui de vous construire une chaise très haute, sommaire, mais solide, comme sur l'image. Si vous n'avez pas de menuisier dans votre communauté, demandez à un artisan de votre quartier. S'il n'est pas chrétien, vous aurez la possibilité de lui transmettre l'ensemble de votre message. Une manière de l'évangéliser.

2. Installez cette chaise à l'entrée de votre lieu de culte et asseyez-vous dessus, vous le prédicateur, pour accueillir les participants. Vous déclencherez dès le départ une réflexion. En publicité on parle de «teaser». 

3. Si vous avez assez d'espace dans votre salle, installez une table au milieu, au niveau des gens, pas sur l'estrade et faites une mise en scène. Si vous l'installez sur la scène, vous donnez l'information qu'il faut se hisser à la hauteur du Christ (être saint) pour communier. Le Christ installe sa table au niveau des gens. 

4. Vous pouvez faire un appel, pendant votre message et demander que des personnes qui ont besoin de s'humilier ou d'être guéri ou sauvé de s'assoir à la table. Vous pourriez même prier individuellement pour chaque personne qui s'attable. C'est un acte public, mais rappelez-vous les grandes campagnes d'évangélisation du passé qui demandaient aux personnes qui voulaient s'engager spirituellement de s'avancer au vu et au su de toute le monde.

Commenter cet article