Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ÉGLISE. CULTURE. NUMÉRIQUE.

Cérémonie de mariage - Idée de prédication -

21 Juin 2021, 08:00am

Publié par Henri Bacher

Cérémonie de mariage - Idée de prédication -

Quelques idées très simples. N'oubliez pas que dans une cérémonie de mariage, vous avez aussi un auditoire qui a besoin d'entendre des encouragements pour son propre mariage.

 

La cathédrale: image du couple  

Avec cette idée, nous jouons sur le thème de la cathédrale, du lieu de culte, de l'intimité avec Dieu. Le couple c'est un peu une mini-cathédrale où vit Dieu, un foyer de joie, d'amour, de service. Le bonheur quoi! Je vous voit sourire!  Mais commençons par le début. Dès qu'on se marie on forme un nouvel édifice et on pourrait imaginer toute sorte de «constructions» avec chaque fois des objectifs très différents. On se marie pour s'enrichir, pour profiter de la gloire du mari ou de l'épouse, pour se sécuriser, etc... Nous avons choisi l'image de la cathédrale, parce que dès le départ, ce n'est pas nous seuls qui construisons notre couple. Nous le faisons de concert avec Dieu, avec et dans une communauté. C'est toute la différence d'avec ce qui se fait devant le maire ou l'officier d'état civil. Le mariage à l'église ce n'est pas seulement chercher une signature spirituelle. On a tellement privatisé le couple qu'en fait, il n'a aucun rôle ou très peu dans la construction du monde, sauf pour renouveler le genre humain, payer des impôts, calmer les ardeurs d'un conjoint, sécuriser les relations hommes-femmes. Pourquoi Dieu a-t-il commencé par un couple? Seulement pour faire des gamins? Il aurait pu créer des humains qui génèrent eux-mêmes leur descendance sans l'aide d'un conjoint. La création du couple a une consonnance mystique. C'est la clé de voute du projet de Dieu pour l'humanité. Vous comprendrez aisément que le diable fera tout pour dynamiter cette clé de voute. Si cette clé s'effondre, la société se casse la figure.

Pourquoi le couple au lieu de l'individu?

C'est l'image de la communion avec Dieu, basé sur l'amour. Le but principal de l'église c'est de chercher une relation d'amour avec Dieu et de favoriser l'amour du prochain. Le couple est porteur de ce modèle et l'apôtre Paul n'hésite pas à comparer l'église à l'épouse du Christ. Le couple c'est aussi comme une vitrine de ce projet divin.

Les difficultés d'être modèle sur cette terre

Hélas, se marier est certes le début d'un grand bonheur qui souvent s'effrite très rapidement. Le fonctionnement de la communauté chrétienne, qui elle aussi, est porteuse du modèle d'amour, peut nous servir d'exemple. Si dans votre couple vous mettez l'accent sur les rituels que vous observez scrupuleusement, votre couple est fichu d'avance. Le jour où les jours de la semaine, surtout au début, réservés pour les moments intimes, le partage des tâches, les principes de répartition des responsabilités, la fréquence des moments spirituels que dans l'église on appelle «étude biblique», «cultes» ou «soirées de louange» va vous pourrir l'idéal de bonheur que vous aurez eu lors de vos débuts de mariage. 

Que faut-il faire?

Si la communauté chrétienne ne se projette pas sur l'extérieur et n'essaye pas d'être sel de la terre, elle va s'enfermer dans les rituels et surtout contrôler que ces rituels soient respectés. Ainsi en est-il du couple. Dieu n'a pas créé le couple pour qu'il vive en autarcie, dans un cocon amoureux. Il est fabricant de bonheur pour les autres, pour d'autres couples, d'autres familles. 

Le couple est appelé à sortir de son univers intime, privé et à porter le bonheur à l'extérieur. En fait, c'est un va-et-vient entre l'intérieur de la «cathédrale» et l'extérieur. On vient à la «cathédrale» pour se ressourcer. Pour le couple c'est pareil. Il a besoin de revenir régulièrement à son premier amour, à ses engagements faits devant témoins. Il reviendra souvent à ses racines, là où s'est conclue son union, pour demander de l'aide au grand marieur qui est Dieu, mais aussi pour être soutenu dans ses difficultés par les frères et les sœurs de la «cathédrale». Beaucoup de couples se fracassent parce qu'une fois ils sont sortis de la «cathédrale», sur le parvis, ils n'y sont plus revenus. On est bien d'accord, Dieu n'habite pas seulement dans une «cathédrale» ou dans une communauté chrétienne, mais on a oublié que le couple fait partie d'un ensemble communautaire qui pourrait se comparer à un filet de sécurité. Vous les beaux-parents, les frères et sœurs des mariés, vous aurez une nouvelle responsabilité qui commence, aujourd'hui, par la prière régulière pour ce couple. Chers beaux-parents, priez et abstenez-vous de critiquer. Votre rôle c'est d'aimer et de rendre service. Soyez un filet et non une passoire qui trie le bon et le mauvais selon vos expériences et convictions.

Pour conclure, rappelez-vous que la cathédrale est construite avec de beaux vitraux. Ces vitraux existent aussi dans votre couple. Le Saint Esprit ressemble à un vitrail qui illumine nos espaces intérieurs. Il comporte aussi des messages, visuels ou autres. Il est toujours éclairé par le soleil de Dieu, son amour. Contrairement au vitrail de nos cathédrales, ceux de Dieu sont toujours éclairés de jour, comme de nuit, par mauvais temps ou par beau temps. Si vous avez des difficultés dans votre couple, si votre amour humain, éclairé par des lumières artificielles, l'amour des hommes, s'éteint ou lorsque les plombs sautent, retournez à la «cathédrale» de Dieu et regardez votre réalité au travers des vitraux de Dieu.

Deux idées complémentaires sous forme de clips vidéo

Commenter cet article