Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ÉGLISE. CULTURE. NUMÉRIQUE.

Comment témoigner? Idée de prédication avec une championne cycliste

11 Février 2021, 09:00am

Publié par Henri Bacher

Comment témoigner? Idée de prédication avec une championne cycliste

Cette parabole se base sur les performances d’une sportive qui “joue” avec une bicyclette. Elle se promène, sur son engin, tout en faisant ses pirouettes. Je la compare au chrétien qui est appelé à témoigner. Ce clip se prêtera plus volontiers pour l’animation d’un groupe de jeunes et peut-être moins pour une digne assemblée ecclésiastique, pétrie de ce qui se montre et de ce qui ne montre pas, surtout lorsqu'il s'agit de tenue vestimentaire. À vous d’en juger, mais inutile de scandaliser votre public pour une simple histoire de message.  

Remarque préliminaire: avec une parabole comme celle-ci, il faut travailler avec les pointes de l’histoire présentée. Ce n’est pas une illustration, une “photo” de la vie chrétienne.

Pourquoi cette sportive me fait penser au témoignage chrétien?

Elle évolue dans son monde, comme si elle voulait juste se faire plaisir, tout en ayant un but très précis: rejoindre ses amies … en vélo. Elle n’est pas en exhibition, même si le clip est, bien sûr, promotionnel. Je pense que le clip a été tourné, pour justement montrer qu’elle n’est pas en représentation, avec un public qui doit l’applaudir. Elle se “promène” dans la vie, mais en ayant un but. Le but est plus important que le parcours et il donne du sens à ce qu’elle fait.

Pour moi, témoigner, c’est comme cette femme en vélo. Nous sommes appelés à traverser la vie, à vivre notre vie de chrétien, mais en ayant un but. Notre témoignage devrait ressembler, non pas à des pirouettes, mais à des figures spirituelles. Le problème c’est qu’on a l’impression que nos témoignages de vie n’ont pas beaucoup de valeur. Ce qui n’est pas vrai. Si vous acceptez de changer de vie et de vous connecter à Dieu, c’est la plus belle figure. Lorsque vous pardonnez à une personne qui pourrit votre vie, c'est aussi spectaculaire que les figures de cette sportive. Mais comme dans le clip, il y a des personnes qui regardent et d'autres qui sont indifférentes. Ce n'est pas parce que certaines personnes ne prennent pas en compte notre témoignage que celui-ci ne vaut pas grand-chose.

Le pastorat professionnel à marginalisé le témoignage individuel

Dans la tête du chrétien lambda, celui qui a le message pour les pas-encore-chrétien, c’est celui qui a un diplôme pastoral. Notre témoignage consiste à amener de nouvelles personnes à l’église-bâtiment pour que le professionnel de la foi donne la bonne réponse. Nous, on n’est que des “serveurs de messe”, mais pas l’intermédiaire le plus important. Il faut revaloriser le rôle du chrétien, avec peu ou beaucoup d’expérience spirituelle pour transmettre la foi. Il se positionne dans une “chaîne de salut” dont le chrétien est la tête de pont et non le professionnel. Le spectateur qui voit cette cycliste exceptionnelle, ne va pas dire “il faut que je vois son coach sportif”. Il se dira plutôt: j’ai envie de faire comme elle et je vais peut-être lui demander comment elle a fait pour arriver à ce stade de performance.

Ce que le témoignage est et ce qu’il n’est pas

Il n’est pas seulement le mot, la phrase, pour témoigner de notre conversion. Pour inciter les gens à se tourner vers Dieu. C’est un art de vivre d’une manière globale. Être bien dans son corps est aussi un témoignage. Avoir du plaisir dans ce qu’on fait, s'amuser d’une manière saine est également un témoignage. Rire, avoir de l’humour est très important. Pour moi, le chrétien, doit refléter dans toute sa vie émotionnelle, physique, terre à terre le fait d’être fils et fille du Dieu de l’univers. On peut être fier, sans mépriser ceux qui ne sont pas encore entrés dans la famille du Christ. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut jamais parler de sa foi. Expliquer pourquoi on est heureux, bien dans notre vie. Le piège, c’est qu’on pourrait croire que cette cycliste est chrétienne. Je n’en sais rien, même si elle reflète la beauté du Dieu de l’univers. Il y a aussi des pas-encore-chrétiens qui peuvent transmettre des “reflets” de leur Créateur. Ils sont créés à l’image de Dieu. Il faudrait que je parle avec cette sportive pour en avoir le cœur net sur sa spiritualité. Témoigner c’est donc vivre sa vie, tranquillement, prier pour que les gens qui nous regardent, nous posent des questions. Sauter dans le train qui passe. Un témoignage est toujours lié à des actes et une expression verbale.

Le témoignage, l’art de vivre, n’est pas seulement pour le pas-encore-chrétien

Le monde invisible nous regarde vivre. En premier lieu notre Créateur et les anges. Comme chrétien nous vivons sur terre alors qu'une partie de notre famille se trouve au ciel. Il y a aussi, le diable. Celui qui veut nous décrédibiliser et surtout nous faire croire que notre témoignage est minable.

Comment procéder?

Formez des groupes d’échange de quatre ou cinq personnes et posez, les questions suivantes:

1. Que veut dire pour vous “témoigner”?
2. Que mettriez-vous dans le contenu d’un témoignage?
3. Trouvez-vous difficile le témoignage?

4. Partagez des expériences de témoignages réussies,
mais aussi de vos échecs dans ce domaine.

Projetez le clip.

Faites votre prédication en tirant partie exclusivement du clip. Ne mélangez pas trop des explications de textes bibliques. Restez sur la pointe à transmettre: le témoignage, ce n’est pas seulement donner un “message”, mais c’est un art de vivre.

Texte biblique

3 Jean 1:6 (BFC)

Ils ont témoigné de ton amour devant notre Église. Aide-les, je t'en prie, à poursuivre leur voyage, d'une manière digne de Dieu.

Un site piloté par Campus pour Christ: myfriend life style 

Commenter cet article