Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ÉGLISE. CULTURE. NUMÉRIQUE.

Quand Jésus parle d'internet...

4 Juillet 2014, 15:47pm

Publié par Henri Bacher

De nouveau, Jésus se met à enseigner, au bord du lac. Une foule très nombreuse se rassemble autour de lui. C’est pourquoi il monte dans une barque qui est sur le lac, et il s’assoit. La foule reste à terre, au bord de l’eau.

Jésus leur enseigne beaucoup de choses en utilisant des comparaisons. Dans son enseignement, il leur dit:

Le Royaume de Dieu est semblable à la toile internet. Celle-ci, comme ce royaume, est invisible, virtuel et pourtant bien réel. Il brandit son smartphone en disant: cet appareil n’est que la partie visible de l’iceberg, le reste est immergé dans des câbles, transportés par wifi et autres connexions. Comme pour internet, vous êtes connectés ou pas. C’est très simple. Pour le Royaume c’est pareil. Vous y êtes ou vous n’en faites pas partie. Les vraies ressources pour notre existence se trouvent dans cette "toile" spirituelle. Il n’y a pas seulement des conseils, des tuyaux, des articles à lire, mais aussi la possibilité de se connecter avec un nombre impressionnant d’internautes du Royaume qui sont prêts à s’entraider, à s’épauler. Le plus extraordinaire, c’est que cette toile, qu’on pourrait aussi comparer à un filet, sera une fois, à la fin des temps, tiré définitivement hors du monde avec tous les “Royaumeurs” connectés. Ils rencontreront, enfin, le fondateur, l’initiateur de ce Royaume. Le Grand Bidouilleur, celui qui n’a pas commencé son entreprise dans un garage ou dans une chambre d’étudiant, comme les Gates, les Job ou les Zuckerberg, mais comble d’originalité, dans une étable. Tous nos profils et nos activités sur la toile du Royaume sont inscrits dans la banque de données du créateur de cette entreprise phénoménale. Elle s’appelle le Livre de la Vie. Non pas à des fins commerciales. Pour exploiter nos goûts, nos penchants pour nous inviter à ses concerts de louange, à poster des vidéos sur Bibletube, à remplir les sachets noirs qui circulent à la fin des flashmobs du dimanche matin. Non, non, ces données ne serviront qu’à des fins de récompense. C’est la seule entreprise mondiale qui ne fait payer aucun abonnement pour être connecté. Elle ne cherche qu’à servir ses abonnés sans contrepartie. Pas besoin de lettre de résilation pour quitter le réseau. Tout est simple et limpide. C’est vrai que les administrateurs du réseau, appelés aussi prêtres ou pasteur de la toile, complexifient à souhait, les modalités d’adhésion, de connectivité. Ils arrivent à vendre des appareils pour soi-disant augmenter les débits spirituels que c’en est indécent. Bon, le Grand Réseauteur, essaye de son mieux de réguler cette toile. Le problème c’est que pour stabiliser son Royaume, il ferait mieux d’envoyer ses anges gardiens du réseau. Ce serait plus efficace. Mais en attendant, il préfère faire confiance aux humains. C’est ça son génie.

Quand Jésus est loin de la foule, les douze apôtres et ceux qui sont avec Jésus lui demandent: «Pourquoi est-ce que tu utilises des comparaisons?»

Jésus leur répond: «Dieu vous donne, à vous, la vérité cachée du Royaume de Dieu, mais les autres gens entendent seulement les comparaisons.

Ainsi, "ils regardent, mais ils ne voient pas. Ils entendent, mais ils ne comprennent pas. S’ils comprenaient, ils se tourneraient vers Dieu, et Dieu leur pardonnerait." »

Henri Bacher

Quand Jésus parle d'internet...

Commenter cet article